Les miroirs de circulation : Un bon moyen de surveillance

Les miroirs de circulation

Les miroirs de circulations sont des éléments de sécurité routière ayant pour but d’offrir une bonne visibilité aux usagers de l’automobile. En effet, il s’agit d’un des principes d’aménagement verticaux de la voirie pour prévenir certaines situations dangereuses sur une intersection des voies. Pourquoi est-il important d’implanter ce genre de dispositif ?

Quel miroir de sécurité choisir ?

Il existe plusieurs choix pour ces éléments de surveillance, en fonction de leur utilisation et de leur zone d’installation. Pour faire le bon choix, il faut prendre en compte le bombage et de l’environnement. Puisqu’ils ne peuvent pas être implantés n’importe où, il faut les adapter aux endroits où ils vont être installés. S’il s’agit d’une zone intérieure, comme un endroit spécifique tel que les hôpitaux, optez pour un miroir incassable. Pour les zones extérieures, telles que les voies publiques, le miroir routier est plus adapté. Il existe différents autres types : le miroir d’agglomération pour les voies publiques, le miroir industriel, le miroir de rue, de sécurité, hémisphérique, etc. Ainsi, il est possible pour ceux-ci d’avoir plusieurs angles de visibilité ou plus de deux directions. D’ailleurs, ils peuvent exister en plusieurs formes : circulaire et rectangulaire.

Les avantages des miroirs de circulations 

Le miroir de rue est utilisé pour améliorer la visibilité des endroits cachés. Ces miroirs sont généralement implantés sur des intersections ou carrefours ayant un risque d’accident en cas de sortie de véhicule. L’importance principale de ces éléments est alors la sécurisation de la route ou des automobilistes. Ils permettent de sécuriser les agglomérations, les parkings ou un carrefour assez dangereux. Ils permettent alors aux usagers d’anticiper les autres véhicules et réduisent ainsi les collisions et les accidents dans ces endroits à risque.

Comment installer un miroir de rue ?

Pour la fixation d’un miroir de circulation, vous pouvez procéder de deux manières. Vous pouvez implanter sur un poteau ou sur un mur. Pour une visibilité maximale, fixez-le sur une hauteur de 2,30 mètres en l’inclinant d’un angle de 30 degrés. Vous pouvez fixer au plafond ou au mur pour les autres types de miroirs comme le panoramique et l’hémisphérique. Cependant, il est important de prendre en compte les règlements qui régissent l’installation de ces éléments. Sur un réseau routier national, il faut effectuer une demande avant d’entreprendre la pose d’un miroir de sécurité. Il est d’ailleurs interdit de poser des miroirs routiers sur des zones hors agglomération. Par contre, dans un lieu privé, il n’est pas nécessaire de suivre une telle procédure. 

Les avantages du panneau trivision
Je veux faire installer un miroir de rue en face de chez moi : à qui demander ?