Acheter dans l’ancien : avantages et inconvénients

Une maison est classée dans la catégorie « ancien » lorsqu’elle a déjà été habitée, date de plus de 5 ans et a fait l’objet d’un transfert. Si de nombreux investisseurs préfèrent investir dans l’ancien, c’est pour une bonne raison : le prix est très attractif, mais pas que ! Cette alternative présente d’autres avantages non négligeables…

Avantages de choisir un logement ancien

Le prix est l’un des plus grands atouts de l’ancien. En effet, l’acheteur peut bénéficier d’une décote pouvant aller jusqu’à 30% par rapport au neuf pour des caractéristiques équivalentes. Ce qui lui fera de belles économies. En y apportant des travaux de rénovation, la valeur peut augmenter au fil des années, notamment si la résidence se situe dans un quartier en plein développement.

De plus, il n’y a aucune surprise. Vous pouvez visiter le bien et y retourner plusieurs fois pour le visualiser dans son entier. Vous aurez alors l’occasion de vous projeter dans votre futur logement. Pour ceux qui ont un penchant pour les biens de caractères, c’est le choix idéal. Il y en a pour tous les goûts. Enfin, dans le cadre d’un investissement locatif, l’ancien est éligible au dispositif Pinel sous certaines conditions.

Inconvénients de l’ancien

Il ne faut pas seulement voir les bons côtés. Soyez aussi attentif aux points négatifs. Dans certains cas, il faudrait prévoir des dépenses supplémentaires pour la remise à neuf (travaux de rénovation, de réhabilitation, etc.) du logement. Ce qui peut rapidement gonfler le budget. Par ailleurs, la fiscalité n’est pas à votre avantage. Pour un logement neuf, comptez en moyenne entre 2 à 3% pour les frais de notaire contre 7 à 8% dans l’ancien. Et surtout, la performance énergétique est généralement moindre. Les travaux de mise en conformité risquent alors de vous coûter cher.

Précaution à prendre

Avant de conclure la transaction, ouvrez l’œil et vérifiez la qualité de la construction. Aussi, demandez au vendeur de vous présenter les résultats des diagnostics obligatoires. Néanmoins, il serait plus judicieux de vous faire accompagner par un connaisseur ou un professionnel du bâtiment au moment de la visite. Il est en mesure de vous aider à détecter d’éventuels défauts et vice cachés et à évaluer le coût des travaux à entreprendre.

En tout cas, pour acheter dans l’ancien en toute sécurité, mieux vaut faire appel à un agent immobilier. Même si cette solution a un coût, rien ne vaut l’accompagnement d’un expert. Il fera le nécessaire pour dénicher la maison de vos rêves dans les meilleurs délais à un prix raisonnable.

Investir dans l’immobilier : faut-il acheter en centre ville ?
Quels sont les avantages d’acheter dans le neuf ?