Avec quel matériel baliser en toute sécurité un chantier ?

Sur un chantier, les risques d’accidents sont élevés. Pour cette raison, il faut renforcer la protection des personnes qui y travaillent, et la sécurité de celles qui circulent à côté. À cet effet, le conducteur de travaux doit prévoir différents matériels afin de baliser le chantier. Faisons le point sur ceux-ci.

Installer une barrière de sécurité

La première chose à faire est de délimiter les zones de travaux. Pour cela, le chef de chantier peut installer une barrière de sécurité. En balisant les aires des travaux, les ouvriers et les usagers peuvent circuler sans danger. Ce matériel empêche aussi les passants non autorisés ou les personnes malveillantes d’accéder au chantier. Et, sans une barrière de chantier, il n’est pas possible non plus de surveiller les mouvements des passants autorisés (stagiaires, visiteurs) à l’intérieur.

Sur le marché, il existe différents modèles de barrières de chantier. Vous avez notamment le choix entre une barrière souple, une barrière en tissu, et une barrière extensible. Cette dernière est fabriquée en acier et est facile à installer. Pour trouver le modèle qui peut répondre à vos attentes, équipez vous sur www.idequip.com .

Utilisez des panneaux de signalisation routière temporaires

Si les travaux se déroulent sur les routes ouvertes à la circulation publique, il est important d’y installer des panneaux de signalisation routière temporaires. Ceci a pour objectif d’avertir les usagers de la route de l’existence de travaux temporaires et de les guider afin qu’ils puissent circuler en toute sécurité. Il faut déposer des panneaux de différents types dont le panneau de signalisation d’approche, puis le panneau de signalisation de position. Le premier renseigne les passants ou les usagers des routes sur la situation qu’ils vont rencontrer. Et le second signale la zone de travail. Ces panneaux doivent être bien identifiables et visibles. Avant de placer les panneaux aux endroits désirés, il faut bien se renseigner sur les règles d’implantation ainsi que la procédure de pose.

Équiper les agents de vêtements de signalisation

La loi oblige aussi tout conducteur de travaux de fournir à toute son équipe présente sur les lieux de chantiers des vêtements de signalisation à haute visibilité. Conformément à la norme NF EN 471, le niveau de visibilité doit être de classe 2 ou 3. Ce vêtement permet à chaque ouvrier d’être visible par les autres. Bien entendu, il faut également que tous les ouvriers qui travaillent sur le chantier aient les protections qui leur sont nécessaires comme les casques anti-bruits, les chaussures, les gants, etc.

Où acheter un cône de signalisation et quels usages peut-on en faire ?
Bureaux : avec quoi protéger des câbles électriques d’ordinateur ?