Que regroupe-t-on sous l’appellation « mobilier urbain » ?

Dans le cadre d’un aménagement urbain, ou encore lors de l’organisation d’un évènement public. Mais qu’entend-t-on réellement par cette expression ? Qu’est-ce que cette appellation englobe exactement ? On va découvrir la réponse.

Mobilier urbain

Qu’est-ce qu’un mobilier urbain ? L’expression est constituée de deux mots révélateurs. D’abord, il y a le mot « mobilier ». C’est quoi un mobilier ? C’est un objet ou un dispositif que l’on installe dans un quelconque endroit, selon sa nature. Il peut s’agir de mobilier de maison, c’est-à dire des meubles, etc. Il peut également s’agir de mobilier de bureau, qui désigne l’ensemble des meubles installés dans un espace professionnel, à savoir bureaux, chaises, sièges, armoires, etc. Mais ici, on parle de mobilier urbain. Qu’entend-on par urbain ? Ce mot désigne une ville. Donc, par définition, on appelle mobilier urbain tout objet ou dispositif à usage public, installé dans les espaces publics d’une ville afin de satisfaire les besoins des gens. Les objets installés peuvent être soit publics soit privés, selon les lieux où ils sont implantés ou installés.

Exemples

Les mobiliers urbains varient de ville en ville. Ils sont choisis, puis installés en fonction des besoins des habitants. Dans la plupart des villes, par exemple, on voit souvent des mobiliers de repos, surtout dans les parcs et jardins publics. On peut citer comme exemples les bancs et banquettes publics, les tables, etc. On constate aussi très souvent des éclairages dans les rues et les sentiers pour le grand public. Cela peut être des réverbères en plusieurs formes. Pour certaines villes, on peut voir des points d’eau, des jets d’eau, des fontaines, etc. qui jouent surtout le rôle d’ornement de la ville. Certaines villes disposent même d’aires de jeux pour les enfants. Et pour les quartiers qui hébergent des stations de transports en commun, on voit souvent des édicules et des aubettes pour abriter les passagers en attendant leurs moyens de transport. Et très fréquemment, les rues sont équipées d’objets de signalisation, du type barrière, potelet, borne, etc.

Besoins

En général, les mobiliers urbains doivent répondre aux besoins des habitants de la ville. Toutefois, ce n’est pas le seul critère à considérer avant une quelconque installation. Il est aussi impératif de considérer le coût et la durabilité de chaque objet. De plus, c’est vrai qu’il faut bien étudier le côté pratique, mais il ne faut pas oublier de songer de même au côté esthétique. Un mobilier urbain ne doit en aucun cas encombrer les espaces ou la circulation, et leur forme et leur emplacement doivent être en harmonie avec les caractéristiques de la ville en question.

Combien se procurer un arceau de parking et quelle autorisation faut-il pour l’installer ?
A quoi sert un équipement podotactile ?