Pour quels types de projets doit-on avoir recours à un architecte ?

Professionnel du bâtiment, l’architecte suit plusieurs années d’études avant d’exercer son métier. Les prestations proposées par ce spécialiste sont très diversifiées allant des plus généraux aux services plus spécifiques. Selon votre projet immobilier, vous pouvez engager ce professionnel pour atteindre les résultats souhaités. Découvrez dans quels cas doit-on faire appel à un architecte.

Une obligation en cas de construction ou rénovation d’habitat

La loi impose aux particuliers le recours aux services d’un architecte pour tous travaux de construction ou de rénovation de bâtiments non agricoles ayant une surface de plancher de plus de 150 m2 ou de bâtiments agricoles d’un seuil de 800 m2. Cette réglementation a été rendue officielle depuis 2017. Elle s’applique aussi dans le cadre de travaux d’extension engendrant un élargissement de la surface de plancher ou de l’emprise au sol à plus de 150 m2. Pour les personnes morales, la collaboration avec un architecte est également imposée par la loi pour tous les projets faisant l’objet d’un permis de construire. Pour les travaux de construction qui ont lieu dans des sites classés ou les projets de rénovation de bâtiments historiques, l’avis de l’Architecte des Bâtiments de France ou ABF est indispensable. S’assurer de l’adaptation du projet à ses besoins est un avantage architecte.

L’expertise du professionnel, un détail important

Même si le recours aux prestations d’un architecte n’est pas obligatoire pour certains projets, cela présente de nombreux avantages. Si le projet de construction ou de rénovation requiert la participation de plusieurs artisans, l’engagement d’un architecte s’avère indispensable. En effet, seul un vrai professionnel peut s’assurer de la conception et de la réalisation des formalités administratives nécessaires. De plus, l’architecte peut effectuer un meilleur suivi des travaux. En termes de coût, sachez que les services proposés par un architecte ne sont pas forcément chers. Cela peut même revenir moins onéreux que le tarif appliqué par un constructeur, un autre avantage architecte.

Choisissez un professionnel qualifié

Si le recours à un architecte est imposé par la loi (suivant les projets cités précédemment), vous devez engager un architecte diplômé d’État ou diplômé par le gouvernement, figurant sur l’ordre des architectes. Avant de sélectionner un professionnel, recueillez les avis et recommandations de vos proches ou consultez des opinions sur Internet. Renseignez-vous également auprès des entités concernées en fonction de votre lieu de résidence. Sachez que pouvez obtenir des conseils gratuits de la part du Conseil d’architecture, d’urbanisme et de l’environnement. N’hésitez pas à demander des références avant toute collaboration avec l’architecte.

Quelles différences entre un permis de construire ou une déclaration de travaux ?
Sites patrimoniaux et classés, réserves naturelles : quelles sont les zones protégées en termes d’urbanisme ?